Chroniques d’une haine ordinaire

Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j’aime ma chienne.

Misogyne mais extrêmement drôle, Pierre Desproges fait partie de ceux qui m’ont fait rire quasi à tous les coups. Cela dit, Fucius a peut-être oublié d’être con mais je suis certaine que certaines subtilités m’ont échappé.

Pour les parisiens éphémères ou permanents, je vous invite à aller voir ce spectale – 1h30 de cynisme bien dosé remet d’aplomb pour le week-end.

  • Où ? Théâtre La Pépinière, quartier Opéra – http://theatrelapepiniere.com/
  • Qui ? Christine Murillo et Dominique Valadié, deux dames apparemment grandes par leur réputation – au vu de la prestation je ne peux que confirmer.
  • Combien ? 38€ tarif plein, 22,80€ sur http://www.ticketac.com.
    A noter : Sur présentation de votre billet pour la Pépinière, les théâtres de la Gaîté Montparnasse, du Marigny, des Mathurins, de la Pépinière et du Studio des Champs Elysées vous feront bénéficier d’une réduction de 10 € sur l’achat d’un billet plein tarif.
Publicités

3 réflexions sur “Chroniques d’une haine ordinaire

    • Ah je vais faire l’inverse et je vais t’emprunter le livre, si tu veux bien ! On pourra se retrouver autour d’un Happa Teï si ça te dit :).
      Je trouve pas ça gênant d’aller d’abord les voir, par contre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s